convention collective restauration

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il est convenu dans la convention les différentes primes que les salariés devront bénéficier. Parmi ces primes, il y a la prime pour les activités continues et la prime pour le service minimum.

La convention collective de la restauration et la prime d’activité continue.

Le développement économique et celui des attentes des clients conduit les établissements à exercer l’activité continue. Ces établissements comprennent ceux fonctionnant 7 jours sur 7 dans lesquels sont assurés, dans ces conditions, production et ou service aux convives. Le rythme de travail implique sa réalisation par rotation, tant en semaine que les fin de semaines et jours fériés, le rythme de jours de repos s’applique selon les dispositions de la convention collective restauration . L’employé ayant été obligé de travail dans les conditions d’activité continue perçoit, en contrepartie, une prime mensuelle, dite prime d’activité continue (PAC). Cette gratification est fixée dans la convention collective restauration et ne peut être en-dessous de 50 % pour les employés à mi-temps, pour 1 mois complet de travail.

La convention collective de la restauration et la prime de service minimum.

Dans les sociétés à activité continue dans lesquels les employés sont conduits à exercer une activité de restauration, ou de services à caractère hôtelier, au bénéfice de convives dépendants, un service minimum devrait être garanti. Les personnes dépendantes sont celles qui nécessitent une aide d’autrui pour réaliser les actes rudimentaires de la vie courante, à titre passager ou permanent, en raison d’un handicap physique et ou psychique. Mais en compensation, une gratification qu’on appelle la «prime de service minimum » d’un montant défini dans la convention collective restauration pour l’horaire mensuel en vigueur et applicable dans l’établissement est donnée à l’employé engagé par le service minimum. Elle est versée en fonction du temps de travail réalisé et selon la convention collective restauration elle ne doit aller en-dessous de 50 % pour les employés à temps partiel, pour 1 mois complet de travail.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »